Le réchauffement climatique est un véritable problème mondial. Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) tout en continuant à utiliser les différents transports qui existent ? Il est possible de prendre soin de la planète tout en continuant à bénéficier du confort de notre monde moderne. Il suffit de modifier certaines habitudes, comme valoriser certains modes de transport…

Conduire un véhicule émettant peu de gaz à effet de serre

 

Quand on sait qu’une voiture rejette 3 fois son poids de polluant chaque année, il est important de privilégier l’achat d’une voiture peu polluante et adaptée au lieu où on vit. Ainsi, on évite les voitures à grosses cylindrées et les 4×4 en centre-ville. L’Etat a d’ailleurs réinstauré la vignette Crit’Air à Paris pour que les véhicules les moins polluants puissent circuler les jours où la pollution est trop forte. La vignette pourrait être étendue aux grandes villes françaises où la pollution est importante.

 

Adopter une éco-conduite

 

L’éco-conduite est la pratique d’une conduite souple et modérée. Elle se décline sous plusieurs formes comme réduire sa vitesse, entretenir sa voiture, limiter l’utilisation de la climatisation et ne pas surcharger son véhicule.

Utiliser les transports en commun

 

Quand on habite dans une grande ville, on a la chance d’avoir une offre de transports en commun développée. Métro, tramway ou encore bus permettent de transporter plus de monde et donc de désengorger les routes.

 

Covoiturer

 

Quand on travaille ou habite dans un endroit n’ayant pas des transports en commun faciles d’accès, on est obligé d’utiliser son propre véhicule. Un des avantages indéniable du covoiturage est de partager les frais liés à l’entretien de la voiture mais surtout de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Partager ses trajets permet de réduire le nombre de voitures sur la route et donc de fluidifier le trafic. Moins de véhicules c’est moins de bouchons et donc moins de pollution !

 

Devenir un adepte des mobilités actives

 

Les mobilités actives n’ont pas besoin de carburant puisque vous êtes le moteur de déplacement. La marche, le vélo, la trottinette et tous les autres moyens de se déplacer de manière un peu fun vous permettent de vous rendre là où vous voulez sans émettre de gaz à effet de serre.

Privilégier le train à l’avion

 

Vous devez traverser le pays : privilégiez le train à l’avion. Les deux transportent énormément de passagers mais l’avion est celui qui émet le plus de gaz à effet de serre. En effet, il consomme énormément de kérosène. Pensez-y à deux fois avant de réserver vos billets !